MonYoga.fr

MonYoga.fr

MonYoga.fr

Association YOG'ART  -  Cours de Yoga à Vergèze (Gard)  - Tel: 04 66 80 26 28  / 07 68 47 01 07  -  © Monyoga.fr

covid - 19  suspension temporaire des cours

Yoga prénatal

Asso YOG'ART

Yogabulles

yogabulles

Yogabulles c'est  un nouveau yoga pour enfants créé par Marion Valette Durand. C'est pour les petits yogis en herbe, tous les mercredis scolaires.

 yoga prénatal

La période de grossesse est une période de révolution et de transformation pour l'organisme. C'est un moment particulièrement favorable, pour commencer le yoga. 

Yogabulles c'est  un nouveau yoga pour enfants créé par Marion Valette Durand. C'est pour les petits yogis en herbe, tous les mercredis scolaires.

La période de grossesse est une période de révolution et de transformation pour l'organisme. C'est un moment particulièrement favorable, pour commencer le yoga. 

Bienvenue sur le site de l'association YOG'ART. Les cours de yoga ont lieu au  centre Marcel Pagnol à Vergèze, entre Nîmes et Montpellier, dans le Gard. 

Le Blog

contes et légendes, sivaratri

02/18/2020

contes et légendes, sivaratri

Mahā Shivarātri, la grande nuit de Shiva, est célébrée chaque année la nuit précédant la nouvelle lune du mois de février ou de mars Durant la nuit entière dédiée, les dévots se réunissent pour apporter des offrandes, prier, méditer, et chanter des mantras. C'est le moment unique et privilégié d'entrer en contact avec la conscience de Shiva.

La biche et le chasseur

 

Dans les temps anciens, un Bhîl (habitant de la forêt) nommé Gurudruha avançait péniblement dans la jungle, chassant la gazelle. Lorsque la nuit tomba, il n'avait pas encore aperçu le moindre gibier. Il grimpa alors sur un arbre "bili", au bord d'un lac. Plus tard dans la nuit, une biche vint se désaltérer ; Gurudruha visa et décocha une flèche. Ce faisant, il fit choir, sans s'en apercevoir, quelques feuilles de l'arbre et quelques gouttes de sa gourde sur un Shiva Lingam qui se trouvait là.


 La biche le supplia de lui laisser confier ses petits à son époux, après quoi elle reviendrait auprès du chasseur.  Celui-ci hésita et discuta beaucoup... avant d'accepter. Il patienta longuement, attendant son retour, cueillant distraitement des feuilles de l'arbre et les laissant tomber. Elles atteignaient ainsi le Lingam comme dans une offrande dévote mais insoupçonnée. Cela dura toute la nuit.


 Lorsque la biche fut de retour, au petit jour, elle était accompagnée de toute sa famille. Elle annonça au chasseur que s'il voulait l'abattre, il devrait en faire de même avec son mari et ses enfants. Le chasseur arma son arc, faisant encore tomber quelques feuilles sur le Lingam. La pûjâ qu'il avait accomplie sans le savoir et ses propres mérites spirituels conjuguèrent alors leurs effets, chassèrent le péché de son âme et la purifièrent. Il laissa la vie sauve à ses proies. C'est alors que le dieu Shiva lui apparut et lui accorda une faveur : "Tu renaîtras dans la ville de Shrungver sous le nom de Gruha, le Seigneur Vishnu honorera ta maison sous la forme de Rama, et il te conduira à la libération". La biche elle aussi fut bénie par Shiva...

 

Le nectar d'immortalité

 

A l’origine de l’Univers, alors qu’ils étaient simples mortels, les Devas (dieux) et les Asuras (démons) se disputaient le pouvoir de l’ordre du Monde. Sur le conseil de Vishnu, le préservateur de l’Univers, les Devas unirent leurs forces à celles des Asuras et firent ainsi bouillir l’océan de lait afin d’en extraire le nectar d’Immortalité: Amrita.

 

Cependant, simultanément à l’apparition de l’Amrita, Kālakūta (un violent poison), émergea également à la surface de la mer de lait. Terrifiés, ils comprirent que leur détermination à acquérir le pouvoir d’Immortalité avait engendré en un même temps, la menace de la destruction de l’Univers dont ils désiraient pourtant maintenir l’ordre et l’équilibre.


Désemparés, ils s’en remirent alors au Seigneur Shiva qui, par amour pour le Monde, aspira le poison sans l’avaler. Toute la nuit, Shiva lutta contre le sommeil pour conserver le poison dans sa gorge sans prendre le risque de l’ingérer. Et pour le maintenir éveillé, les Devas passèrent toute la nuit à chanter et à danser. C’est à l’issue de cette nuit que le poison se transforma et, afin que les dieux puissent se souvenir du danger que leur orgueil avait fait encourir à l’Univers, la peau de Shiva devint intégralement bleue.

 

Laissez un commentaire

 

 

Ayurveda - Science védique de la longévité l'aromathérapie - présentation

covid - 19  suspension temporaire des cours