MonYoga.fr

MonYoga.fr

MonYoga.fr

Association YOG'ART  -  Cours de Yoga à Vergèze (Gard)  - Tel: 04 66 80 26 28  / 07 68 47 01 07  -  © Monyoga.fr

Blog

blog

pranayama - le yoga du souffle - kapalabâti, la technique de respiration du crâne brillant

03/27/2020

pranayama - le yoga du souffle - kapalabâti, la technique de respiration du crâne brillant

Adaptez les séances et/ou exercices et positions que nous vous proposons dans cette rubrique, à votre rythme. N'oubliez-pas de pratiquer avec régularité et à heures régulières. le yoga est sans effort, ni violent. les progrès de la pratique sont graduels et constants. Pratiquez Kapalabhâti de préférence le matin et/ou en soirée.

 

Asseyez-vous confortablement, les jambes croisées. Vérifiez que le dos est raisonnablement droit (le cou et la tête sont droits dans l'alignement de la colonne vertébrale, les voies respiratoires sont dégagées: l'inspiration et l'expiration se font plus facilement). Cette position élimine toute possibilité de mouvement non naturel pour le corps. Elle aura pour effet de coordonner les différentes activités de l'esprit, des sens et du souffle ainsi que de supprimer toutes les anomalies que ces fonctions peuvent présenter. L'esprit est naturellement calme et amené à se focaliser. Les sens sont apaisés. Le souffle se raffine progressivement.

 

Kapalabhâti

 

En position assise, croisez les jambes. Redressez raisonnablement le dos, et placez les mains sur les jambes (cuisses ou genoux). Ce Pranayama consiste en une série de contractions rapides et successives des muscles abdominaux, toutes synchronisées avec l'expiration. Expirez en creusant le ventre (contractez les muscles abdominaux en même temps). L'accent est mis sur l'expiration (dynamique), l'inspiration elle est passive et se fait naturellement en relâchant les muscles abdominaux. Le rythme de la pratique est assez rapide. "Effectuez expiration et inspiration rapidement comme le soufflet d'un forgeron. Cela s'appelle Kapalabhâti, et cela détruit tous les désordres des mucus." Hatha-Yoga Pradipika.

 

 

Important

 

On peut pratiquer Kapalabhâti debout, mais c'est bien la position assise qui est recommandée. Elle permet véritablement de relâcher, et faire travailler les muscles abdominaux. Commencez par un cycle de 10 contractions au début de votre pratique, et augmentez progressivement le nombre de contractions par la suite. Pratiquez l'estomac vide. Ne pratiquez pas pendant la grossesse. Pratiquer systématiquement shavasana (position du cadavre) après le Pranayama, confortablement allongé sur le tapis de yoga.

 

Les bienfaits de Kapalabhâti

 

Kapalabhâti nettoie et tonifie l'ensemble de l’appareil respiratoire (diaphragme, poumons, gorge et sinus). Sensation de bien-être et de fraîcheur. Amélioration de la concentration, du calme et du contrôle de soi. Diminution du stress, amélioration de la mémoire.  La pratique régulière de kapalabhâti améliore la respiration et la concentration:  elle facilite ainsi tous les Pranayamas ainsi que les méditations.  

 

Asso YOG'ART

 

Laissez un commentaire

 

Que faire avec mes pensées? – Elles semblent m’empêcher de méditer correctement. pranayama - le yoga du souffle - nadi shodhasana pranayama, respiration alternée