MonYoga.fr

Le site de l'association YOG'ART dédié au Yoga et à la pratique du Yoga

Cours de Yoga à Vergèze avec Ayelet Girard

Centre socio-culturel Marcel Pagnol, 99 rue Marcel Pagnol Vergèze 04 66 35 32 92

Karma-Yoga: l'Expérience (Isabelle Bacquenois)

 

 

Un jour à la ferme Yunus Emre, une tentative d'explication de ce qu'est le Karma Yoga. C'était avant l'incendie, avec une  étudiante yogini.


Tu vois, imaginons, je construis cette cuisine, je vais y mettre tout mon coeur, et mes talents, mes compétences, afin que la cuisine remplisse au mieux son rôle et ses fonctions, en plus si elle est jolie, c'est encore mieux !Alors ensuite, imaginons que Guru arrive, le Maître Spirituel, et en regardant cette cuisine, dise :

- Ah c'est très bien cette cuisine, c'est parfait ! 
Bien sûr je me réjouirais.

Et il pourrait dire aussi :
- Bon, détruisez cette cuisine tout de suite
Et bien...., je devrais pouvoir me réjouir aussi !!!


Bien sûr çà ne serait pas une satisfaction égotique, car égo, lui serait bien déçu probablement de voir son travail détruit. Mais c'est tout là le travail du yogi, de n'être point identifié à égo et ses réactions, mais à Atma, le Témoin, qui voit. Ainsi en « voyant » la réaction égotique, je m'en détache, et .... je souris.

Quoi qu'il arrive, j'ai fait mon travail du mieux que j'ai pu, en offrant les résultats, les conséquences, au monde, aux autres, à ce qui est Supérieur... Je suis en paix avec moi même. Et que Guru dise, « cette cuisine est magnifique » ou bien « détruisez cette cuisine », tout est bien. Je reste centrée en Atma, le Témoin.

Si j'avais fait ce travail en étant identifiée à égo, j'aurais eu des attentes, et lorsque Guru serait venu, disant « cette cuisine est magnifique », certainement cela aurait plu à égo, mais que le Guru demande de détruire la cuisine, alors égo pleure et se lamente. Le jeu de raga -dwesha, j'aime- j'aime pas, attraction- répulsion.
Çà n'est pas le karma yoga. C'est du karma tout court, action avec attente. Qui engendre un cercle sans fin, ce fameux cycle des incarnations qui nous lie à ces vies ...


Le karma yoga c'est l'action SANS attente. C'est le moyen de sortir du cercle, et de se libérer... Agir en offrant les résultats au Suprême, et rester dans le CONTENTEMENT quoi qu'il arrive. »

C'est cela Karma Yoga
L'action pour l'action par l'action
Sans autre but que l'action
L'action en Conscience
Qui révèle notre être profond
L'action en Conscience qui dévoile Maya
Et éclaire le monde Non Manifesté
L'action en Conscience qui ouvre la porte
Au Monde Transcendantal

L'action en Conscience qui nous déconnecte du monde de la Dualité. Pour nous offrir la vision panoramique. Du monde non duel.

A présent çà n'est pas que la cuisine qui a été détruite. Guru n'est pas venu en personne mais c'est pareil. Guru, Shiva sont passés et de leur flamme ont brûlé la ferme Yunus Emre, "ma" création. Bien sûr égo a pleuré.  Mais Atma a souri. Car elle a VU. Elle a VU Shiva qui est passé avec le feu pour réduire la ferme en cendre, pour une purification, une transformation. Elle a VU le Divin prendre les « fruits » de mes actions, et les transformer en cendres. C'est bien. Tout est bien.


Et je peux même dire que cette vision n'a pas été que celle de Atman, intérieure, ni virtuelle, ni imaginaire.
Car voyez la suite :

Jusque quelques jours après l'incendie, j'étais dans un état incertain, dans un grand choc, mais pourtant certaine que vraiment tout était bien, et que quelque chose se cachait derrière cette mise en scène grandiose.
Le soir pourtant un grand coup de blues me prend. Le doute vient, et avec lui les larmes, la peine, la tristesse. 
Alors, assise dans le jardin brûlé, je regarde le ciel et je demande ardemment à Shiva :

« -- Dis, Shiva, dis moi, c'est bien toi qui a brûlé la ferme, dis ? »

À la même seconde où je finis ma question, une gigantesque étoile commence à filer depuis le côté droit du ciel, en bas, et vers la gauche, l'étoile a filé en traversant tout le ciel qui m'était visible.


J'étais hallucinée. Jamais je n'ai vu une étoile filer aussi longtemps. Jamais. Et pourtant j'en ai vu. Incroyable. 
Je tremble d'émotion et de frissons. C'était pour sûr, une réponse de Shiva. Je me sens rassénérée, rassurée mais aussi impressionnée au plus haut point.



 

Pourtant deux jours après, le coup de blues revient. À nouveau le doute. À nouveau la peine.

Alors, je me rasseois au même endroit, et entre quelques larmes, avec une grosse peine dans mon coeur à consoler, je demande à nouveau :

« -- Dis, Shiva, dis moi, dis moi vraiment... est ce que c'est VRAIMENT TOI, pour de vrai, qui as brûlé la ferme ?? »

Je n'ai eu que le temps de finir ma question, et...... UNE ETOILE FILANTE ENCORE a traversé le ciel dans toute sa largeur, en bas de droite à gauche, exactement comme la première fois.

Abasourdie, complètement sonnée, j'ai dit : 
«  d'accord, cette fois je suis sûre. »
Je tremblais de tout mon corps et des larmes coulaient, tellement impressionnée j'ai été par cette réponse divine magistrale et inattendue. Car çà n'était pas des étoiles filantes ordinaires, pour çà non. Je ne peux rien expliquer mais une telle météore filant durant plusieurs longues secondes d'un bout du ciel à l'autre, en réponse à mes ardentes demandes venait d'un autre domaine c''est certain...


Alors j'étais définitivement rassurée. Shiva m'avait confirmé ce que je ressentais, et je n'allais plus rien demander, trop impressionnée par ces messages..

Ainsi il est d'autres « fruits » bien plus subtils, au goût bien plus intense qui se font sentir lors de telles expériences. La vision, sensation, certitude, conviction, d'être là, ici et maintenant, dans ce monde Manifesté, pour y faire des actions, karmas, en tant qu'âme incarnée dont je connais le monde, car ce monde Non Manifesté, le monde d'Atma, je peux le toucher. Car je me vois, je vois ce monde, je le touche et je le sens. Ce monde pourtant impalpable et invisible, je le sens.

Il est Silence, il est Souffle. Il est Union. Il est Fusion.
Il est la Source dont le coeur a soif.
Il est Amour.

Et même si je n'en perçois que des bribes, je sais que c'est cela le vrai monde, et que la ferme et notre monde de Maya, ne sont que l'illusion, le théatre, la scène. Je peux marcher sereine et confiante car quoi que disent les amis- amies je suis sûre de cette vision. Et lorsque je lis les Maîtres, alors tout ne fait que se confirmer. La ferme a été créée dans l'esprit du Karma Yoga. C'est pourquoi j'ai pu même remercier l'ouvrier qui a généré le feu par son outil de soudure. Il était l'instrument de Shiva. L'instrument de la transformation. J'ai pu aussi remercier Shiva, Guru, le Divin, de m'offrir une telle opportunité d'évolution. Certes pas facile, voire très difficile. Mais une opportunité unique de mettre en pratique toute la théorie, la philosophie du yoga. Et de voir quelles sont mes limites, et les repousser. C'est par de tels challenges que l'on peut prendre conscience de ses limites. Et grâce à la Confiance, le Contentement  (Santosh), et la Non Identification - détachement (Vairagya) l'on peut aller au delà de nos limites...



Ainsi çà n'est 
Ni « parce que la ferme était mal faite qu'elle a brûlé » 
Ni « parce que la ferme était sur un mauvais chemin qu'elle a brûlé »
Ni pour aucune des « raisons raisonnables » imaginées par notre mental limité, que la ferme a brûlé. Non.

Il faut arrêter de  chercher des « raisons rationnelles » limitées par notre mental étriqué, à ce qui est irrationnel, illimité et totalement au delà du mental. Les évènements qui ponctuent nos vies sont des expériences que l'on a coutume de ressentir comme étant soit agréables, soit désagréables car on les voit par la lunette duelle du mental. Alors bien sûr, on « aime » les premiers (Raga- attraction) et l'on n'aime pas les seconds (Dwesha- répulsion) et on est à longueur de vie mené par le bout du mental et des émotions par le jeu des attractions- répulsions, raga- dwesha.


Or un des buts du yoga, ou est-ce une des conséquences des pratiques ? est précisément de se détacher de ces contraires, de vivre autant les expériences plaisantes  que déplaisantes avec Sérénité, Equanimité, Contentement. 
Et cela est possible à partir du moment où l'on change nos lunettes, laissant la lunette mental dualité,  pour prendre la lunette, le téléscope ( !) Atma qui voit au delà de la dualité. Atma est neutre, elle n'est pas teintée par nos émotions qui colorent le monde duel. Ainsi elle peut percevoir les expériences pour ce qu'elles sont vraiment. Car les expériences, en essence, sont NEUTRES.

Et le travail du yogi, est de quitter l'identification à égo-mental pour développer la seule identification qui soit réelle, l'identification à Atma, opérant ainsi l'UNION, YOGA. Car Yoga veut dire Union. (Yog')


Alors un évènement tel que l'incendie de la ferme devient précisément une de ces expériences « test » offrant l'opportunité de voir, sentir, palper la conscience, le monde caché derrière le voile de Maya, et ainsi de découvrir avec un bonheur intense, que... tout est BIEN.


Le karma yoga continue à la ferme Yunus Emre. 
Et vous y êtes invités !

 


Hari Om tat sat.

 

Au cours d'une carrière dans l'aviation qui m'a fait voyager dans le monde entier, voler sur de nombreux types d'avion et dans de multiples conditions,j'ai rencontré le yoga, suis devenue professeur de Satyananda yoga, et finalement j'ai posé mes ailes en Turquie, au pays de Yunus Emre, des Derviches Tourneurs, et de Rumi leur fondateur. En 2008 j'ai pu commencer à créer la ferme Yunus Emre, ferme Yoguique Ecologique, vers Antalya. C'est un lieu dédié à Mère Nature, lieu de partage destiné à faire vivre l'expérience du yoga et de l'écologie yoguique, par le biais de séminaires, retraites, stages etc. En 2012 alors que la ferme commençait tout juste à être vraiment au point et à démarrer, le feu en a détruit les 80%... dont ma maison, et toutes les installations d'hébergement. Je me suis retrouvée alors sans rien, ni maison, ni lieu pour travailler, ni argent car le feu et le procès engagé à la suite ont tout englouti. Une expérience vécue le plus positivement possible avec Santosh, le contentement. Grâce au grand mouvement d'aide qui a suivi, j'ai à présent une nouvelle maison, un studio de yoga a été ouvert à Antalya, et tout doucement, la ferme reprend vie. Si vous le souhaitez, vous pouvez en savoir plus sur la renaissance de la ferme et pourquoi pas Aider la ferme vers sa reconstruction.. Comment ?

PLUS D'INFOS!

"A la Ferme Yunus Emre, on vit le yoga et l'écologie au quotidien"

   
 


www.monyoga.fr est le site de l'association YOG'ART  dédié au yoga et à la pratique du yoga * Siège social: 78 rue de la Place Codognan

Tel: 04 66 80 26 28 ou 07 68 47 01 07 * Nos professeurs * Où pratiquer? *  Contactez-nous  * © Copyright Monyoga.fr *